Tout commence par un après-midi très ensoleillé où ma femme et moi cherchions unendroit calme pour se baigner avec les petits. Aux filles de recherche sur internet, je m’arrête sur unedestination qui semble correspondre à nos exigences. Lors de cet après-midi en famille, quelques sauts de poisson attirent
mon attention et au plus profond de moi une voix me dit que je me trouve sur
mon futur terrain de jeu.

Je ne mettrai pas plus d'une semaine à revenir sur les lieux munis de mon marqueur sondeur pour me faire une vraie idée de ce qui m'attend prochainement. L'après-midi passé à sonder les berges du lac je m’arrête sur
un poste en pente douce avec en partant de la bordure, une avancée en cailloux
sur environ 25,30 mètres suivie d'un léger cassant donnant sur
du sable.

Roi sera mon compagnon durant une session de
24H sur ce même poste.

Nous démarrons notre session par un sondage un peu plus approfondi et une recherche denos spots respectifs. Nous sommes tous deux d'accord pour exploiter chacun notre bordure, une canne à la limite « cailloux cassant sable » et une dernière en pleines eaux sous 10 mètres de fond.

Nous sommes tous les deux en action de pêche et les chats sont de la
partie... Je sortirai pas moins de 5 énormes « Chats » dans l'après-midi et je n'ai rien pour les contrer. Je déciderai de les leurrer avec un « Snow man » Ika Peeper, ce qui finira par être payant car c'est vers 4H du matin que je me fais sortir du lit par un miroir qui finira sur mon tapis après avoir essayéde se réfugier 3 ou 4 fois sous un arbre immergé sur ma bordure.

Le poisson accusera 16,5 Kg sur la balance, et passera le reste de la nuit en
sac en attendant la séance photo du matin. Roi quant à lui enregistra un départ grace à une bille « Sakuran Blood » sur sa canne en pleine eau 10
minutes avant son retour chez lui et lui offrira une commune hyper combative de
10Kg. La séance photo ne s'éternisera pas car une autre journée attend notre
ami Roy.

N'ayant pas pu déterminer une quelconque différence dans l’approche du poisson,
nous sommes d'accord tous les deux pour revenir en ce lieu et essayer une nouvelle fois de comprendre les poissons qui se cachent en ces eaux.